Des gratte-ciel immenses, des plages de sable, des sommets imposants, des parcs paisibles, la région administrative spéciale de Hong Kong concentre énormément d’activités dans un espace plutôt réduit. La majorité des visiteurs viennent s’émerveiller devant le panorama futuriste du centre-ville, où un grand nombre de logements sont disponibles pour un séjour.

Lorsque l’on souhaite partir à la découverte de la Perle de l’Orient, il ne faut également pas hésiter à lorgner du côté des quartiers plus paisibles de la ville, ou même à regarder plus vers la campagne, en profitant de l’excellent service de transport public de la région. Celle-ci est à peu près divisée en quatre zones, chacune disposant d’un certains charme et jouant un rôle dans l’histoire fascinante de la ville.

L’île de Hong Kong

C’est de là que viennent toutes les images emblématiques de rues bondées, de pousse-pousse et de gratte-ciel. l’île de Hong Kong, notamment sur sa côte nord, constitue le cœur de la région dans tous les sens du terme. On y retrouve le coeur historique de la ville ainsi que les meilleurs restaurants, la vie nocturne la plus endiablée et tout ce que Hong Kong peut offrir.

l’île en elle-même est subdivisée en différents quartiers et la partie ouest est celle qui concentre l’urbanisation, avec les sites et les attractions touristiques proches les uns des autres et parfaitement connectés grâce à l’excellent système de transports en commun. Si vous souhaitez vous trouver au coeur de toutes les activités offertes par la ville, cherchez un endroit dans le quartier du centre (central). Attendez-vous par contre à payer bien plus cher dans ces environs.

Les oiseaux de nuit et les gastronomes seront aux anges à SoHo, où l’on trouve notamment des logements magnifiques dans le quartier résidentiel de mid-levels, au sommet du plus grand escalator au monde. Si vous voulez un peu plus d’espace et profiter des meilleures vues, remontez vers Victoria Peak, voire un peu plus loin au niveau d’un des parcs de l’île. Bien que les grands bâtiments s’étalent de plus en plus du côté sud de l’île, le quartier autour du village de pêcheur d’Aberdeen reste un superbe endroit pour apprécier la façon de vivre des locaux en dehors de la grande ville.

Une vue sur Hong Kong

Vue aérienne de l’horizon incroyable de Hong Kong.

Kowloon

De l’autre côté de la baie, en face de l’île de Hong Kong, on trouve Kowloon, partie très urbanisée et fascinante, avec ses lumières vivaces, ses incroyables marchés de rue ouverts jours et nuits, sa vie nocturne fantastique et, bien sûr, les meilleurs panoramas grâce à la baie et l’île de Hong Kong à l’horizon.

Tsim Sha Tsui est le quartier central de Kowloon, là où affluent la plupart des visiteurs. L’endroit est certes considéré comme un piège à touristes en général et de nombreux locaux déconseillent même le quartier, mais on y trouve tout de même toujours un superbe musée d’art et Nathan est l’une des meilleures destination de la région pour faire du shopping, sa seule rivale étant Causeway Bay sur l’île de l’autre côté de la baie.

Yaumatei est une bonne alternative pour ceux qui souhaitent échapper au tumulte touristique de Tsim Sha Tsui. Ce quartier est l’un de ceux qui possède l’un des plus authentiques caractère chinois. grâce à ses marchés de jade, ses marchés de produits locaux et ses temples magnifiques. Vous trouverez cependant les meilleurs marchés dans le quartier industriel animé de Mongkoket et, si vous n’avez pas peur de la foule, on peut également y trouver des logements à des prix très correct.

Kowloon est relié à l’île de Hong Kong par le métro (le MRT,  pour Mass Transit System) et le déjà centenaire Star Ferry fait encore le trajet à travers la baie en étant rempli de touristes et de travailleurs. Ne manquez pas le spectacle son et lumière tous les soirs à 20 heures.

Les Nouveaux Territoires

La population de Hong Kong continuant à augmenter, la ville s’est de plus en plus étendue dans les terres, donnant l’impression de voir de grands gratte-ciel sortir de nulle part pendant la nuit, convertissant d’un coup de paisibles villages en vastes conurbations s’étendant sur des kilomètres. La plupart des terres des Nouveaux Territoires sont trop montagneuses pour que l’on puisse continuer les constructions et c’est exactement là que vous pourrez goûter à l’histoire de la région, avec des sentiers faisant le tours d’ancien villages fortifiés, construits pour se protéger des bandits et autres voleurs, ainsi que des temples et autres monuments.

De nombreux villages des Nouveaux Territoires sont bien connecté à Kowloon et à l’île de Hong Kong grâce au métro et il peut être intéressant de se ressourcer en séjournant dans l’une de ces bourgades paisibles après avoir passé la journée dans le centre-ville. Les grosses concentrations de logements sont loin d’être ce qu’il y a de plus beau, mais elles permettent d’obtenir une perspective plus concrète de la façon dont vivent la majorité des hongkongais.

Ngong Ping Cable Car

Le périphérique vers le célèbre 360 center de Ngong Ping sur l’île de Lantau. Photo: Alfonso Jimenez via FlickrCC

Les îles périphériques

Hong Kong est composé au total de 235 îles qui parsèment un vaste ensemble de la mer de Chine méridionale. Bien que certaines de ces îles commencent à se développer comme de véritables extensions de la mégalopole hongkongaise, un grand nombre d’entre-elles sont encore totalement inhabitées, où faiblement peuplées par quelques communautés de pêcheurs. La plus grande et la plus développée de ces îles périphériques est Lantau, là où s’est établi le Disneyland local, ainsi que le célèbre 360 centre de Ngong Ping. Malgré ces attractions majeures, d’autres parties de l’île ont su conserver un charme authentique et de nombreux logements y sont disponibles, afin de profiter des plages idylliques des environs et d’un superbe panorama sur l’horizon hongkongais.

Peng Chau et Lamma sont d’autres options viables pour les visiteurs qui souhaitent séjourner sur les îles périphériques, toutes deux se trouvant bien à l’écart des attractions touristiques principales, hors des sentiers battus habituels empruntés par les occidentaux. On y trouve des restaurants locaux de fruits de mer et de magnifiques plages et elles restent tout de même accessibles depuis la ville. Pour accéder aux autres petites îles, le meilleur moyen est encore de suivre une expédition en bateau.

(image d’en-tête : Photo par Mike Benhken via FlickrCC)