Florence, berceau de civilisations pré-romaines et cœur de la Renaissance, est connue dans le monde entier comme étant une destination incontournable pour les amoureux d’art comme pour les mordus d’histoire. Florence est également une ville cernée par l’un des plus beaux cadres naturels d’Europe : les collines et les vignobles de Toscane. Que votre séjour à Florence soit placé sous le signe des arts, de l’histoire ou de la montagne, ne manquez surtout pas ces attractions.

La Galerie des Offices

La Galerie des Offices est à la fois l’un des plus vieux musées et l’une des plus importantes collection d’art au monde. Bien que le musée ait tendance à être rapidement bondé, il ne faut absolument pas passer à côté de cette incroyable collection lors d’un voyage à Florence. Le musée est ouvert de 8h15 à 19h. N’oubliez pas par contre qu’à l’instar de nombreuses galeries et musées de Florence, il est fermé le lundi.

Essayez de vous y rendre tôt le matin, cela devrait vous laisser au moins une heure pour en profiter pleinement avant que la foule ne s’y presse. Comptez environ trois heures pour faire le tour complet de la galerie. Parmi les oeuvres incontournables, il y a bien sûr celles de Boticelli comme Le Printemps, La Naissance de Vénus et La Madone du Magnificat, dans les salles 10 à 14, L’Adoration des Mages de Léonard de Vinci, dans la salle 15 et les travaux de Raphaël et des autres artistes de l’école maniériste dans les salles 26 et 27.

N’hésitez pas à faire l’acquisition d’un guide du musée ou à télécharger directement l’application officielle pour en apprendre un peu plus sur les différentes expositions.

Le David de Michel-Ange

Le David de Michel-Ange est l’une des sculptures les plus célèbres au monde. Elle fut achevée en 1504, alors que l’artiste n’avait pas encore atteint son trentième anniversaire. Cette statue représentant le héros biblique qui vainquit Goliath est censée représenter la lutte acharnée livrée par la république de Florence à ses rivaux plus puissants.

Michelangelo's David

The original 16th Century Statue, carved by Michelangelo, now stands in the Galleria dell’Accademia. Image: MCAD Library via FlickrCC

Pendant des siècles, la statue trônait sur la place juste à l’extérieur du Palazzo della Signoria, fusillant Rome du regard, avant que l’original ne soit abritée pour être préservée dans la Galleria dell’Accademia. Une réplique se dresse maintenant à l’emplacement d’origine.

Le Ponte Vecchio

On raconte qu’il y a toujours eu un pont sur l’emplacement du Ponte Vecchio depuis l’époque romaine, bien que la construction du pont actuel date de 1345. Le pont est l’un des sites les plus emblématiques de Florence, de petites échoppes s’y succèdent encore comme à l’époque. On y vend de nos jours des bijoux, de l’art et des souvenirs.

Le Ponte Vecchio peut être noir de monde aux heures de pointe et au milieu de la journée. En vous y rendant tôt le matin ou à la tombée de la nuit, vous disposerez du meilleur panorama sur le fleuve et sur les autres ponts qui datent eux du 20ème siècle. Surplombant le pont, le corridor de Vasari reste encore un symbole du pouvoir exercé par le clan des Médicis qui contrôla la ville des siècles durant. Le corridor est une passerelle piétonnière construite au 16ème siècle afin de permettre à ces aristocrates d’éviter la foule pour se rendre d’un palais à l’autre.

Le Campanile de Giotto

Pour profiter de la vue impressionnante sur la ville et sur les montagnes qui l’entourent, cela vaut vraiment la peine de grimper les escaliers jusqu’au sommet de la cathédrale. La plupart des touristes empruntent ceux qui mènent au sommet du dôme, nous vous conseillons donc d’opter plutôt pour la tour campanile. Elle attire beaucoup moins de monde que la cathédrale elle-même, ce qui vous laisse plus de chances pour bénéficier de quelques minutes de tranquillité au sommet, admirer la vue et observer au plus près le dôme lui-même. Attention cependant si vous êtes passionné d’architecture, vous passerez à côté de toutes les explications passionnantes sur le caractère avant-gardiste de la construction de la cathédrale en optant pour le campanile plutôt que pour le dôme.

Florence Rooftops

La vue depuis le campanile de Giotto

Le Mercato Centrale

La cuisine Toscane, basée sur l’abondance de produits frais qui poussent dans la région, est considérée comme l’une des meilleures au monde. Les marchés traditionnels sont un élément important dans la plupart des villes italiennes et Florence ne fait pas exception.

Le Mercato Centrale, qui a pris ses quartiers dans un bâtiment auparavant abandonné, est relativement nouveau sur la scène florentine et offre un véritable festival pour les sens. On trouve de nombreux bars et restaurants au premier étage où il est possible entre autres de déguster des pizzas très fraîches, des salades et des sandwiches. L’étage est ouvert toute la journée jusqu’en soirée, vous pourrez donc vous y rendre pour le petit-déjeuner, le déjeuner ou le dîner. Le marché en lui-même, où l’on trouve un peu de tout entre les produits frais et les souvenirs, se trouve à l’étage du dessous. Le marché se termine généralement en milieu d’après-midi.

Les ateliers d’artisans

Florence est une ville d’artistes depuis des siècles. Dans le quartier des artisans la virtuosité des compétences artisanales continuent d’être pratiquées et transmises de maître à apprenti. Vous serez sûr de passer un fantastique après-midi en flânant dans les rues médiévales sinueuses d’Oltrarn, où vous pourrez jeter un oeil aux différents ateliers comme ceux des relieurs, des charpentiers ou des forgerons.

Bon nombre d’entre eux sont ouverts et les artisans sont toujours satisfaits de voir des visiteurs s’intéresser à leur métier. Certains offrent même des classes à la journée ou à la demi-journée sur plusieurs thèmes allant de la peinture à l’huile à la sculpture ou la poterie.

Les jardins de Boboli

Les anciens jardins de Boboli faisaient partie du Palais Pitti, résidence principale de la maison des Médicis durant leurs années de règne. Ils sont disposés en suivant un style typiquement médiéval avec des sculptures et des sentiers de graviers, le tout sublimé par des fontaines. Une composition d’autant plus somptueuse si l’on prend en compte le fait que les jardins étaient accessibles uniquement aux membres de la famille proche des Médicis et n’ont jamais servi à recevoir des visiteurs.

Les jardins ont été plusieurs fois agrandis et remodelés au cours des ans et font désormais principalement office de galeries extérieures pour différentes sculptures couvrant plusieurs périodes différentes.

Le musée Bargello

Le bâtiment qui abrite désormais le musée Bargello possède une histoire complexe et fascinante. Construit au 13ème siècle pour un important politicien, il fut ensuite utilisé tour à tour comme poste de police, garnison et prison avant d’être reconverti en musée national pour la ville. Une impressionante collection d’oeuvres d’art de la Renaissance est exposée au Bargello, notamment le Bacchus de Michel-Ange ou le Saint-Georges de Donatello. Le musée est légèrement plus reclus que les autres et de nombreux visiteurs passent à côté, alors que sa collection est l’une des plus riches de la ville.

Visitez Fiesole

Les montagnes de Toscane autour de Florence sont clairement un endroit magnifique et même s’il y a beaucoup de choses à voir dans la ville elle-même, certaines villes et villages un peu à l’écart valent également le coup d’oeil si vous avez le temps. Fiesole n’est qu’à 8 km de Florence et pourtant l’atmosphère y est très différente. Les montagnes s’étendent à l’horizon, le panorama est sublime et il y a de nombreuses ruines antiques à explorer. Certaines datent de l’époque romaine, d’autres datent même de la civilisation étrusque, soit avant l’arrivée des romains.

Amphitheater Fiesole

Les ruines de l’amphithéâtre de Fiesole. Photo: Paul Albertella via FlickrCC