Séville est une ville qui produit un effet incontestable sur les cinq sens de tous les voyageurs ! Le parfum sucré des orangers en fleur qui inonde l’air au printemps, le son du flamenco qui résonne dans les ruelles des quartiers de Triana et de Santa Cruz et la vue magnifique sur les monuments anciens ou sur le Guadalquivir qui vous surprend à chaque coin de rue. Sans oublier le goût délicieux des tapas et de la sangria que vous pourrez déguster dans tous les bars et les restaurants de la ville.

Séville est une ville empreinte d’histoire qui a su se moderniser tout en gardant les charmes des différentes civilisations qui s’y sont succédé.

Avec environ 300 jours d’ensoleillement par an, Séville est une destination idéale pour un séjour de quelques jours à n’importe quel moment de l’année. Pour vivre une expérience authentique, réservez un appartement en plein cœur de la vieille ville et adoptez le rythme de vie andalou.

Dans cet article, nous vous proposons de découvrir les deux principales facettes de la ville : le Séville culturel et historique d’abord, avec une liste des monuments incontournables, puis le Séville festif, avec les nombreuses célébrations qui rythment l’année. Nous ne pourrons pas couvrir l’ensemble des trésors que renferme la ville car ils sont bien trop nombreux pour être évoqués dans un seul article, mais cet aperçu éveillera sans aucun doute votre curiosité et si vous hésitiez encore à visiter Séville, vous n’aurez alors plus aucun doute.

Le Séville culturel et historique

Séville est une ville très riche d’un point de vue culturel et historique. Elle vit se succéder diverses cultures et civilisations, notamment chrétiennes et musulmanes, qui marquèrent tour à tour la ville à leur manière. Voici une liste des endroits incontournables lors d’un séjour à Séville.

La Plaza de España

Commencez votre visite de Séville tôt le matin par la Plaza de España, vous serez bluffé par la beauté de ces lieux et en été, cela vous permettra également d’échapper aux plus fortes températures de la journée. Construite dans le cadre de l’exposition ibéro-américaine de 1929 pour le pavillon espagnol, elle est bordée d’un palais en forme de demi-cercle qui mesure 200 mètres de diamètre et s’ouvre sur le parc Maria Luisa. La place possède 48 bancs d’azulejos dédiés aux 48 provinces du pays, offrant ainsi l’occasion de se balader en plein air tout en voyageant à travers l’Espagne dans un cadre somptueux. De plus, l’accès à la place est libre et ouvert 24h/24.

La place servit de lieu de tournage pour des films célèbres tels que Star Wars l’attaque des clones ou encore Lawrence d’Arabie.

Plaza de Espana

Plaza de España

Le parc de Maria Luisa

La visite de la Plaza de España va de pair avec une promenade dans le parc de Maria Luisa, véritable poumon de la ville. Ses 40 hectares en font le plus grand parc urbain de toute l’Espagne, un endroit idéal pour venir respirer au milieu de la végétation et profiter de l’ombre des arbres. Vous pourrez vous promener, à pied ou à vélo, pendant des heures le long de ses immenses allées, ou louer une barque pour flotter sur ses étangs ou encore monter à bord d’une calèche. Arrêtez-vous quelques instants pour admirer les superbes fontaines, notamment la fontaine des Lions ornée d’azulejos colorés, et les divers monuments. Les amateurs de botanique remarqueront l’incroyable diversité d’espèces végétales, locales ou tropicales, qui attirent de nombreux oiseaux, des canards, des cygnes et même des perroquets. Au sud du parc se trouvent le musée archéologique et le musée d’arts et coutumes populaires.

Le parc Maria Luisa

Le parc Maria Luisa

Le Real Alcazar

Situé non loin de la Plaza de España, le Real Alcazar est un somptueux palais royal qui reflète parfaitement le caractère multiculturel de Séville. La construction commença en effet en 844 par les califes andalous puis des modifications y furent apportées en suivant différents styles architecturaux. On retrouve ainsi le style islamique, le style gothique mais aussi les styles Baroque et Renaissance. Vous pourrez ainsi déambuler à travers ses différents salons, cours, patios ainsi que dans ses magnifiques jardins qui offrent un oasis de fraîcheur au cours d’une journée de visites. Le palais fut inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1987 et servit lui aussi de décor à de nombreux films et, plus récemment, à quelques épisodes de Game of Thrones.

De nos jours, la famille royale occupe encore le premier étage lors de ses déplacements à Séville.

La visite est gratuite le lundi de 18h à 19h d’avril à septembre et de 16h à 17h d’octobre à mars. Notez cependant que vous pourrez facilement consacrer une journée entière à cette visite.

Real Alcazar

Le Real Alcazar

Continuez ensuite votre visite de Séville sur l’avenue de la Constitution située à proximité. Elle abrite :

La cathédrale Notre-Dame-du-Siège et la Giralda

La cathédrale de Séville est l’une plus grandes cathédrales au monde comme en témoigne ses grands volumes et sa superficie à donner le vertige ! Cathédrale de style gothique, elle fut construite sur le site d’une ancienne mosquée entre 1402 et le 16ème siècle et, fait insolite, l’ancien minaret a été conservé et transformé en clocher : la Giralda. Celle-ci mesure 98 mètres de haut et son sommet est coiffé d’une girouette en bronze.

Elle possède un intérieur décoré de façon somptueuse, de nombreux tableaux de maitres, un autel sculpté en bois doré, deux orgues, un ostensoir fait à partir de plus de 300 kgs d’argent, 30 chapelles latérales… autant d’éléments qui expliquent qu’elle fut inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1987.
Après avoir visité l’intérieur, ne manquez pas de vous balader dans la cour des Orangers, cour intérieure de l’ancienne mosquée qui bordait la salle de prière.

La cathédrale de Séville

La cathédrale de Séville – Photo de Herry Lawford via Flickr

Les archives des Indes

Un peu plus loin sur l’avenue de la Constitution, on trouve le bâtiment des Archives des Indes. C’est ici que furent rassemblés, à la demande du roi Charles III, tous les documents qui permettent de retracer l’histoire de l’Espagne avec toutes ses colonies américaines. La visite est gratuite.

Les Archives générales des Indes

Les Archives générales des Indes

S’il vous reste encore un peu de temps après tous ces monuments historiques, réservez-vous un moment pour aller découvrir une construction architecturale moderne absolument magnifique, le Metropol Parasol.

Le Metropol Parasol

Le Métropol Parasol, situé sur la Plaza Encarnacion en plein cœur de la vieille-ville, est une construction futuriste qui débuta en 2005 et ne fut achevée qu’en 2011, pour des raisons financières et techniques. Son nom lui a été attribué d’après sa forme de champignons. La structure compte en effet 6 « champignons » reliés les uns aux autres par des passerelles au niveau de leur chapeau. Entièrement construits en bois, ils couvrent une surface de 11 000m².

A l’intérieur, on trouve un ensemble varié d’attractions : un musée archéologique, un marché de produits frais, des restaurants, des boutiques ainsi que de jolis cafés. Le clou du spectacle reste cependant la promenade située au sommet du bâtiment. Du haut de ses 28,5 mètres, vous pourrez profiter d’une superbe vue sur les toits de la ville.

Le Metropol Parasol

Le Metropol Parasol

Les différents barrios de Séville

Séville est un véritable musée à ciel ouvert. Vous pouvez simplement vous promener dans les ruelles de la vieille-ville, déambuler sans but précis et vous tomberez sur des merveilles à tous les coins de rue. Chaque quartier possède une ambiance distincte, un flair spécial, à vous de trouver celui qui vous correspond le plus. On peut citer par exemple :

Santa Cruz
Le quartier de Santa Cruz se trouve tout autour de la cathédrale, en plein cœur du vieux Séville. Quartier populaire par excellence, vous pourrez y passer des heures à vous perdre dans ses petites ruelles étroites et sinueuses, bordées de belles maisons aux murs blancs et aux balcons fleuris. Arrêtez-vous le temps d’un café ou d’un déjeuner à l’ombre des orangers, observez la vie défiler sous vos yeux avant de repartir pour continuer la visite ou acheter quelques souvenirs. Ancien quartier juif investi par les Chrétiens puis par les musulmans, le quartier a été façonné par de multiples cultures différentes dont il porte encore les traces aujourd’hui.

Le quartier de Triana

Une charmante place du quartier de Triana

Triana
Situé sur la rive droite du Guadalquivir, le quartier de Triana est sans aucun doute celui qui possède la plus forte personnalité. Ancien repère de marins, de toréros et de danseurs de flamenco, le quartier est aujourd’hui celui qui abrite le plus d’artistes au mètre carré. Vous pourrez admirer les superbes azulejos (carreaux en céramique) qui font aussi sa réputation. En effet, le quartier était aussi celui des ateliers de carreaux et de poteries, faits à l’époque avec de la boue du Guadalquivir. Tous les carreaux que vous verrez à Séville ont été fabriqués dans le quartier de Triana. Tout comme Santa Cruz, la meilleure façon de visiter Triana est de déambuler dans ses ruelles pavées sans itinéraire précis. Ne manquez pas la Calle Betis qui longe le fleuve, le marché de Triana, les quelques églises et les nombreuses statues de la vierge, dont la Esperanza de Triana. A la nuit tombée, les rues s’animent et vous pourrez déguster les meilleurs tapas de la ville avant d’aller voir un spectacle de flamenco.

El Arenal
Situé entre Santa Cruz et le Guadalquivir, le quartier El Arenal est aussi l’un des plus traditionnels de la ville. Aux 16 et 17ème siècles, Arenal possédait l’un des plus grands ports du pays, ce qui attirait tous les filous de la ville intéressés par l’agitation des lieux. Aujourd’hui le quartier vit au rythme des corridas qui ont lieu dans les arènes appelées La Maestranza. Classées monument historique en 1984, elles sont souvent citées comme les plus anciennes, les plus prestigieuses et les plus belles du pays. Elles furent construites en 1761, peuvent accueillir 17 000 spectateurs et possèdent 116 splendides balcons. Ne manquez pas non plus le musée de la tauromachie qui expose des objets, des photos et des tableaux liés à la discipline à travers les siècles.

Le Séville festif

Le flamenco

Le flamenco, cette danse andalouse connue à travers le monde entier, a des origines floues. De nombreux spécialistes s’accordent tout de même à penser que le quartier de Triana est le berceau du flamenco. Une chose est sûre, c’est que le flamenco est né du métissage des cultures chrétiennes, juives, gitanes, musulmanes… que connut l’Andalousie.

Aujourd’hui le flamenco fait partie du patrimoine andalou, si bien qu’en novembre 2012, l’UNESCO décida de déclarer le flamenco Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité. Les habitants de Séville vivent au rythme du flamenco, car au-delà d’un art, d’une danse et d’un chant, celui-ci est un véritable art de vivre. C’est ainsi l’un des principaux attraits touristiques de la région. Les touristes viennent assister aux nombreux spectacles de la ville, se laissant transporter, le temps d’un spectacle, par la joie et la magie du flamenco. Séville accueille aussi de nombreux étudiants attirés par les études spécialisées dans l’art musical proposées jusqu’au doctorat.

Ainsi, que vous soyez un fin connaisseur ou que vous ne connaissiez le flamenco qu’à travers les films d’Almodovar, assister à un spectacle est un passage obligé lors d’un séjour à Séville. Il vous faudra pour cela entrer dans les Tablaos, sorte de cabarets spécialisés dans la danse flamenco, c’est là que vous verrez les spectacles les plus traditionnels. Les tablaos sont en général décorés richement, avec des tenues de danseurs, des photos de célébrités, et même des capes de toreros, le tout créant une ambiance très chaleureuse et propice à la fête. Vous pourrez prendre un verre et la plupart d’entre eux servent même des tapas. Les adresses les plus réputées sont bien souvent bondées, il est donc vivement conseillé de réserver une table à l’avance.

Flamenco seville

Un spectacle de flamenco à Séville – Photo de Yutaka Fujii via Flickr

La Feria de Abril et la Semana Santa

Ces deux célébrations sont les plus importantes de l’agenda culturel de Séville. Elles rassemblent tous les habitants et attirent des millions de visiteurs. Pendant 2 semaines, la ville vit au rythme des célébrations – religieuses dans un premier temps, puis festives.

La Semaine Sainte est l’événement religieux le plus important pour les sévillans. Elle commence le dimanche qui précède Pâques (dimanche des Rameaux) et se termine le dimanche de Pâques. Durant 7 jours, les 60 confréries de la ville défilent dans les rues en procession, portant d’immenses autels richement décorés qui représentent les différentes scènes de la Passion du Christ. Une foule éclectique composée de croyants et de non croyants assiste à ces impressionnants cortèges, parfois silencieux, parfois en musique.
Cette année, la semaine Sainte de Séville aura lieu du 20 au 27 mars. Si vous souhaitez y assister, commencez d’ores et déjà à rechercher votre logement parmi les nombreuses offres Wimdu.

La Semaine Sainte est ensuite suivie, deux semaines plus tard, de la célèbre féria de Abril. La féria de Séville était à l’origine (fin 19ème siècle) une foire aux bestiaux, aujourd’hui c’est une semaine intense de célébrations, de danse, de musique, de gastronomie, de traditions et de bonne humeur ! Le même programme se répète tous les jours. Le matin ont lieu les défilés d’hommes à cheval et de femmes vêtues de leur plus belle robe de flamenco. Pour les sévillans, c’est l’occasion de se montrer sous leurs plus beaux atours. L’après-midi laisse place aux corridas et le soir, tout le monde se donnent rendez-vous dans les casetas (sortes de grandes tentes provisoires) pour une nuit de fêtes et de célébrations. Des milliers de sévillans habillés de costumes aux mille couleurs mangent, boivent et dansent jusqu’au petit matin. Faites attention cependant, de nombreuses casetas sont privées et, à moins de n’avoir été invité par quelqu’un, on ne vous laissera pas rentrer. Les allées sont encore là où l’ambiance est la meilleure et où le flamenco est le plus vrai. Le dimanche soir, un immense feu d’artifices clôt cette semaine de festivités.

Feria de abril

La Feria de abril à Séville