Bordeaux est une des villes de France passées par les transformations les plus impressionnantes ces dernières décennies. Le développement du Tramway et la mise en valeur du patrimoine exceptionnel de la ville (qui possède le plus de monuments classés en France après Paris) sont allés de pair avec sa revitalisation sur le plan culturel, et « la belle endormie » semble désormais étonnamment alerte et audacieuse.

Pourtant, même si nous ne pouvons que vous recommander de passer plusieurs jours à Bordeaux pour profiter de l’architecture et de la vie culturelle de la ville, nous savons tous que ce sont les vignobles de la région qui font que le nom de la capitale de l’Aquitaine bénéficie d’une renommée mondiale.

Vignoble bordelais

Le vignoble bordelais s’étend bien au-delà de la ville elle-même. Carte par Domenico-de-ga pour Wikipedia

Bien que l’on produise du vin autour de Bordeaux depuis l’antiquité, c’est au 13ème siècle, alors-même que la région, sous le nom de Guyenne, était encore sous domination anglaise, qu’eut lieu une première grande vague de croissance vinicole, suite aux énormes avantages accordés par le roi d’Angleterre aux commerçants locaux.

Avec le retour dans le giron français, le développement de la production se poursuit plus ou moins rapidement durant l’époque moderne jusqu’au 19ème siècle, quand se posèrent réellement les fondations qui feront du vignobles bordelais ce qu’il est aujourd’hui. C’est en effet à cette époque qu’ont été construits la plupart des châteaux, témoignage de l’opulence des vignerons, et que les grandes classifications des crus ont été institutionnalisées.

La ville de Bordeaux devrait spécialement célébrer son patrimoine vinicole cette année avec l’ouverture prévue en juin prochain de la cité du vin, un projet très ambitieux qui se veut à la hauteur de l’importance que revêt cette boisson dans la région. Dans cette optique, nous souhaiterions vous présenter quelques activités et visites incontournables sur le thème du vin et de la vigne afin que vous puissiez profiter totalement de Bordeaux et de sa région lors de votre prochain séjour.

La cité du vin devrait être ouverte au public en juin 2016

La cité du vin devrait être ouverte au public en juin 2016. Photo par Patrice_Calatayu via Flickr

LA VILLE DE BORDEAUX

L’avantage avec Bordeaux, c’est qu’en plus de tout ce que la ville a à offrir au niveau architectural et culturel, elle constitue également le point central et donc une base idéale pour explorer toute la région viticole alentour. La ville est clairement le point nodal du commerce et chaque point cardinal est l’occasion de se diriger vers un vignoble différent. La plupart des visites guidées, qui incluent typiquement visites de plusieurs châteaux et dégustation, prennent également leur départ de la ville et de nombreuses activités autour du vin y sont directement disponibles.

L’école du vin de Bordeaux

École du Vin

Le CIVB, où se trouve l’École du Vin. Photo par syvwlch via Flickr

L’école du vin du CIVB (le conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux) n’est pas bien difficile à trouver, elle est située juste en face de l’office du tourisme. Le public visé concerne aussi bien des étudiants que des professionnels mais l’établissement se tourne également vers la formation, notamment à l’international, en profitant de la renommée des vignobles bordelais pour proposer de nombreux cours et des certifications. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le succès est au rendez-vous. Quoi de plus prestigieux que de parfaire ses connaissances sur le monde du vin dans la ville la plus emblématique. L’offre est adaptée à tous les besoins avec des formations pouvant durer trois heures ou trois jours. Si vous avez du temps et de la motivation, n’hésitez pas à vérifier si des cours ou des stages courts sont disponibles. Vous pouvez même faire l’acquisition d’un bon cadeau pour faire plaisir à un proche.

Bordeaux fête le vin

Logo Bordeaux fête le vin

Logo de l’édition 2014 – photo par Amélie Nollet via Flickr

L’école du vin sera d’ailleurs présente cette année avec différents ateliers lors de la fête du vin de Bordeaux (Bordeaux fête le vin), qui devrait plus ou moins coïncider avec l’ouverture de la cité du vin. Tous les deux ans, sur un long week-end, la ville se met en quatre pour célébrer comme il se doit les différentes variétés du vignoble local. Plusieurs stands prennent position le long de 2 km sur les quais et proposent aux amateurs de découvrir les 80 appellations différentes des vins de Bordeaux et d’Aquitaine. Le plaisir en est d’autant plus intense que de nombreux stands proposent également d’accompagner la dégustation avec une kyrielle de spécialités régionales. La ville voit les choses en grand et n’hésite pas par ailleurs à proposer au public présent des spectacles pyrotechniques et son et lumières tous les soirs. La fête en elle-même est ouverte à tous et il est également possible d’acquérir un pass et un verre dégustation pour une vingtaine d’euros (16 euros en réservant à l’avance en ligne). Il permet d’accéder aux différents pavillons, y rencontrer les négociants et bien évidemment de profiter de la diversité des vins proposés en enchaînant les dégustations.

Le musée du vin et du négoce

Autre élément symbolisant la volonté de la ville de mettre en valeur son histoire et son terroir viticole, le musée du vin et du négoce a ouvert ses portes en 2009 dans le quartier des Chartrons. Une multitude d’objets et de documents sont présentés dans trois caves aux visiteurs afin de leur offrir une vision d’ensemble de l’évolution du commerce des vins à Bordeaux. Nous vous recommandons particulièrement de visiter le musée en début de séjour : des maquettes représentent les différentes étapes du système commerçant et vous pourrez également en apprendre plus à la fois sur les différents classements essentiels et sur les grandes familles négociantes du 18ème et 19ème siècle, lesquelles rivalisèrent dans la prodigalité en se faisant construire les plus belles demeures possibles.

La fin de la visite est par ailleurs l’occasion de participer à une dégustation simple de deux vins locaux ce qui devrait vous aider à considérer le prix d’entrée, fixé à 10 euros, comme assez raisonnable.

Il sera temps par la suite de laisser derrière vous l’agglomération bordelaise pour une étape touristique incontournable, un superbe village médiéval classé au patrimoine mondial de l’Unesco et dont le nom résonne comme une douce mélodie pour tous les amateurs de vin.

Saint-Émilion

Saint-Émilion

Saint-Émilion est un village absolument charmant – Photo par www.traveljunction.com via Flickr

Un million de visiteurs chaque année pour un village qui compte moins de 2000 habitants. Saint-Émilion est une vieille cité médiévale qui combine à la fois l’un des plus impressionnants patrimoines viticoles de la région et un patrimoine architectural passionnant. La vie spirituelle qui caractérisait la ville depuis sa fondation est encore perceptible en se baladant parmi les magnifiques rues pavées et escarpées du village. Les églises et les monastères plus ou moins bien conservés tiennent une part importante dans le sentiment de cohésion et de quiétude qui transpire malgré les hordes de touristes. Évidemment, ce sont cependant les nombreuses caves à vins qui risquent de constituer l’intérêt principal de votre visite : elles procureront un véritable sentiment de bonheur aux amateurs qui ne manqueront pas de ne pas passer à côté des nombreuses dégustations proposées aux visiteurs et de profiter également des spécialités culinaires de la région.

N’hésitez pas à sublimer votre visite de Saint-Émilion en vous rendant dans l’un des domaines viticoles des alentours, les châteaux Cantenac ou Fonglegade ne sont qu’un exemple des nombreux domaines qu’il est possible de visiter (avec ou sans rendez-vous) dans les environs immédiats.

L’œnotourisme

L'œnotourisme est en plein essor

L’œnotourisme est en plein essor à Bordeaux. Photo par blayecotesdebordeaux via Flickr

Devant l’intérêt toujours plus croissant des touristes du monde entier pour la région bordelaise, la richesse de ses vignobles et la culture atypique qui s’est développée autour du vin, celle-ci embrasse avec ferveur les principes de l’œnotourisme. En conciliant la mise en valeur du terroir local, la découverte des produits et les échanges enrichissants, l’œnotourisme présente une valeur ajoutée au touriste comme au producteur local. Pour le premier, cela lui permet d’enrichir sa visite et de la rendre plus authentique grâce aux visites de vignobles, de chais, aux séances de dégustations et autres activités ludiques tandis que le producteur en profite pour mettre son produit en avant, faire découvrir son vin et présenter le contexte et l’histoire de la production en lien avec les techniques de fabrication et la richesse du sol.

Bordeaux et sa région ont su prendre en marche le train du succès, comme en témoigne par exemple leur participation active dans le Réseau des Capitales des Grands Vignobles, dédié à la promotion et à l’entraide entre les grandes régions viticoles du monde ou l’ouverture d’une licence d’œnotourisme à l’université de Bordeaux.

Il ne faut donc pas hésiter à profiter des nombreuses visites guidées partant souvent de Bordeaux et qui suivent un itinéraire mûrement étudié comprenant plusieurs châteaux. Le site de l’office de tourisme est très bien fait et vous offre toutes les informations nécessaires selon que vous souhaitiez partir toute la journée, un peu moins longtemps ou que vous ayez un vignoble en particulier en tête. Pas moins de 60 circuits différents sont proposés les mois d’été.  Pour un forfait tout en un, n’hésitez pas également à consulter le site Bordovino directement. Vous pouvez également louer des vélos dans Bordeaux même et partir à la découverte des 6 routes du vin de la région de façon plus bucolique. Il vous faudra avaler quelques kilomètres mais les parcours ne présentent pas trop de difficultés.

Visites et dégustations

En ce qui nous concerne, plutôt que de s’atteler à l’impossible tâche de recenser tous les domaines qu’il est possible de visiter dans la région de Bordeaux, nous avons choisi de nous attarder sur quelques domaines en particulier, sélectionnés pour la qualité de leur accueil, l’intérêt des visites proposées ou la beauté architecturale des lieux.  Si nous restons assez classiques en nous concentrant sur les demeures du 19ème siècle ou antérieur, vous pourriez par ailleurs être intéressé par la vague plus récente de bâtiments modernes, imaginés et conçus par certains des plus grands architectes contemporains (comme Philippe Stark ou Jean Nouvel). Ce billet du blog de l’agence d’œnotourisme vinotrip pourra ainsi vous en offrir un bel aperçu.

Château Siaurac

Le domaine du château Siaurac Lalande de Pommerol date du début du 19ème siècle et est géré de nos jours par le couple Goldschmidt. Habitué des prix et des récompenses pour son accueil et la beauté de ses jardins (15 hectares de parc), il se trouve à l’avant-garde comme représentant des changements de mentalité qui permettent à de nombreux domaines de sortir de leur zone de confort et d’un certain conservatisme. Depuis 2008, toutes les techniques agricoles utilisées sont durables et les visites sont reconnues pour la qualité du programme proposé. Son programme d’activité, l’art de vous faire vivre le vin (les Winedays) laisse un très bon souvenir aux visiteurs en cumulant informations, animations, discussions et dégustations, avec notamment des ateliers ludiques et écologiques pour les enfants.

Château pape Clément

3793334884_4b979b3fe6_b

Château pape Clément – Photo par Tony Hisgett via Flickr

Le château pape Clément peut très bien constituer votre première visite étant donné qu’il fait parti, comme l’illustre château Haut-Brion, de ces vieux domaines rattrapés par l’expansion urbaine. Il est situé à Pessac, à seulement 15 km au sud du centre-ville bordelais et vous pourrez aisément profiter du système de transport public pour vous y rendre. La visite d’environ une heure, sur réservation, comprend notamment les environs du château et la cave. Elle est particulièrement intéressante car axée sur l’histoire mouvementée et passionnante de la propriété, il s’agit en effet d’un des plus vieux crus de la région qui existe depuis le 13ème siècle !

Château du Taillan

statue château du Taillan

Photo par Megan Eaves via Flickr

Cette sublime demeure classée, au nord-ouest de Bordeaux, reste depuis sa création une affaire de famille, cinq sœurs se partageant de nos jours la gestion du domaine. Le château date du 18ème siècle et est sans conteste l’une des plus belles demeures qu’il vous sera donné de voir dans la région. Il ne faut absolument pas passer à côté de la visite des chais, le lieu où sont conservés les vins en tonneau. Ces caves classées dans la liste des monuments historiques de France remontent au 15ème siècle et sont uniques par leur architecture et leur histoire. Les visites simples avec dégustation se font sans rendez-vous, et d’autres visites plus « gourmandes » sont également disponibles sur rendez-vous. La promenade bucolique dans le parc aux arbres centenaires est un véritable plaisir.

Château de Roquetaillade

Château de Roquetaillade

Le château de Roquetaillade – Photo par Dizzymissytrolly via Flickr

L’impressionnant château de Roquetaillade, habité par la même famille depuis 700 ans, est sûrement le château le plus célèbre de la région. C’est même Charlemagne qui, en chemin vers les Pyrénées, aurait ordonné l’édification de la première fortification à cet endroit. On y produit évidemment du vin mais c’est l’édifice principal qui attire surtout les touristes. Les rénovations orchestrées par Viollet-le-Duc au 19ème siècle sont particulièrement marquantes comme le reflètent la décoration et le mobilier. Le potentiel touristique des lieux a rapidement été manifeste, celui-ci étant ouvert au public depuis 1956. Vous pourrez de toute façon difficilement passer outre une visite du domaine lors de vacances dans la région.

Château Saint-Ahon

Saint-Ahon se trouve près de Bordeaux, à l’entrée de la région du Médoc, et s’avère idéal pour une petite escapade paisible accompagné bien sûr d’une dégustation. La visite guidée dure une heure et permet de découvrir le vignoble et les différents chais. Château Saint-Ahon est particulièrement recommandé pour les familles qui craindraient que les enfants se lassent de visiter château après château. Un jeu de piste pour toute la famille sur le thème du vignoble, les jardins de Mirabel, est inclus dans la visite et les différents jus de pommes et de raisins proposés lors de la dégustation leur permettent de se faire également plaisir et de participer comme les grands.

Château de Malle

Encore une propriété familiale, le château de Malle impressionne fortement lorsque l’on arrive à la grille de l’entrée donnant sur une cour intérieure intimidante. La propriété et le vignoble ont été fortement régénérés dans les années 50 sous l’impulsion de la grande figure locale Pierre de Bournazel dont l’épouse et les fils ont su poursuivre l’oeuvre. Le domaine est particulièrement reconnu pour sa production de blanc de Sauternes et pour la beauté de ses jardins à l’italienne ornés de statues en pierre sculptées et classés comme le château monuments historiques. Les visites, possibles d’avril à octobre, se font sur rendez-vous et permettent d’apprécier l’imperturbable magnificence aristocratique des lieux.

Château de la Brède

Château de la Brède

Château de la Brède – Photo par Michael Duxbury via Flickr

Difficile enfin de ne pas mentionner le château de la Brède. Producteur d’un vin de Graves, le domaine est particulièrement notable pour deux raisons, la beauté de son petit château gothique entouré d’un peu d’eau, et surtout la renommé de son ancien propriétaire. Le château a en effet appartenu à la famille de Montesquieu, qui y naquit et y passa une grande partie de sa vie. Le tourisme et les visites se placent bien évidemment sous le signe du philosophe dont il est même possible de visiter la chambre, conservée en l’état.

Comme vous pouvez le constater, les activités liées au vin sont extrêmement variées dans la région de Bordeaux et nous espérons que cet aperçu vous donne envie de découvrir ou de redécouvrir la ville et les vignobles alentours.

L’offre de logement à Bordeaux avec Wimdu est conséquente, vous ne manquerez pas d’y trouver l’appartement qui vous convient.