Lisbonne n’a jamais été aussi séduisante et attirante qu’en ce moment. Cette ville au charme rétro a su se moderniser avec brio ces dernières années tout en s’attachant à ne renier ni son passé, ni son élégance, et attire des touristes de plus en plus nombreux.

La gastronomie portugaise s’y exprime dans toute sa splendeur et il s’agit à coup sûr d’une facette de la ville que vous ne pourrez pas dénigrer. Dans un sens, l’âme de la ville s’y reflète et goûter à certains plats, vous rendre dans certains restaurants ou déambuler dans certaines boutiques comptent parmi les activités incontournables de toute visite dans la capitale du Portugal, que vous vous y rendiez en famille, entre amis ou en amoureux.

En gardant à l’esprit ces différentes situations, nous vous proposons ainsi quelques coups de coeur plus ou moins liés à la gastronomie. Bien évidemment, cette liste est loin d’être exhaustive. Elle s’attache plutôt à offrir une vue d’ensemble la plus hétérogène possible et à mettre en lumière certaines valeurs sûres.

L’essentiel est de rendre hommage à l’art culinaire local, surtout en ayant à l’esprit que la cuisine portugaise, notamment vue de France, a longtemps été sous-estimée et mal reconnue. Sa simplicité traditionnelle, qui l’a peut-être auparavant desservie, semble désormais faire sa force tant elle répond parfaitemen à la quête d’authenticité de nombreux voyageurs. Vous n’avez pas fini de découvrir et d’être ébloui par les propositions culinaires de Lisbonne où se mêlent cultures mediterranéenne, relation privilégiée à l’océan et héritages coloniaux.

Lisbonne en famille

La boulangerie Confeitaria Nacional

9370153691_1b6e6b140b_z

Petit échantillon des pâtisseries proposées à la Confeitaria Nacional. Photo par Annabelle Orosco

La Confeitaria Nacional est tout simplement la plus vieille pâtisserie-confiserie dans le centre de Lisbonne. Cette institution fondée en 1829 constitue un rêve éveillé pour vos papilles. Vous pourrez difficilement passer à côté et il est fort probable que vous vous y fassiez régulièrement un petit plaisir le matin, voire à l’heure du goûter pour les enfants. L’affluence explique que le service n’est malheureusement pas toujours très rapide ou efficace, mais toute velléité d’exprimer une quelconque forme d’impatience sera de toute façon anesthésiée par la beauté légèrement surannée des lieux.

Les célèbres pastéis de Belém

3780458880_5b75b1dbe8_z

Les pastéis de Belém accompagnent merveilleusement le café. Photo par Yusuke Kawasaki

Les pastéis de nata symbolisent presque autant le Portugal que les croissants la France. Cette délicieuse patisserie est disponible absolument partout à Lisbonne, mais si vous ne devez en goûter qu’à un seul endroit, il vous faudra vous rendre dans le quartier de Bélem, à la Fábrica dos pastéis de Belém. Le bus s’arrête juste à côté de la boutique, où la sobriété des céramiques de la devanture contraste avec la procession de touristes et de locaux attendant patiemment leur tour pour se procurer la friandise tant convoitée. Les pastéis de Bélem ont en commun avec le coca-cola le secret de leur recette originale. Les autres pastelarias ne proposent en vérité que des copies s’approchant plus ou moins avec talent de la recette originale. N’hésitez pas à faire la comparaison, la différence en terme de qualité peut être surprenante.

La Conserveria de Lisboa

10251023964_deef5d88d8_z

La marque Tricana est marquante aussi bien pour la qualité de ses produits que pour le style de ses conserves. Photo par François Philipp

Une autre institution lisboète, cette petite boutique très populaire respire la tradition, d’autant plus accentuée par son caractère familiale. Elle est située dans la bien-nommée rua dos bacalhoeiros (rue des morutiers) et quasiment rien n’a changé depuis les années 30. Ce coté vintage ressort d’autant plus grâce à la collection bariolée de boites de sardines et de conserves de poissons de toutes les couleurs qui décorent l’établissement. La Conserveria de Lisboa reflète le respect et l’amour des portugais pour les produits de la mer et une boite de la marque Tricana constituera à n’en pas douter un souvenir idéal pour les amateurs.

Une pause glace

3541994035_d7196a074f_z

Les glaces seront vos meilleures amies durant l’été. Photo par Joy

Si vous voyagez en famille, surtout en profitant de la chaleur estivale, une pause glace risque à un moment ou un autre de s’avérer nécéssaire pour les enfants. Il serait dans ce cas dommage de se contenter d’un cône industriel, banal et sans personnalité : Lisbonne regorge de glaciers intéressants. Gelados Santini, maison fondée en 1949, est probablement l’endroit le plus connu, reconnu pour son service, ainsi que pour la qualité et le goût authentique de ses produits. Il se trouve en plus dans le centre, à Chiado, vos balades vous mèneront à coup sûr dans ses environs. Gelatos Conchanada est une alternative très appréciable pour des glaces classiques de qualité. L’établissement, fréquenté par la population locale, se trouve plus au nord, près de l’hopitâl. Si vous souhaitez par contre un peu plus d’originalité, le gelateiro d’Alfama, ouvert en juin dernier, s’est déjà fait un nom grâce à ses glaces délicieuses au parfum de pastel de nata !

Lisbonne en amoureux

Le quartier de la Mouraria

9451246106_b1126533c1_z

Portrait de la chanteuse de fado Amália Rodriguez dans la Mouraria. Photo par Rosa-Poser

La Mouraria est un des quartiers les plus traditionnels et cosmopolites de Lisbonne et c’est un véritable plaisir de parcourir ses rues escarpées encore peu envahies par les touristes. La mauvaise réputation que le quartier se trainait encore jusqu’à récemment n’est plus qu’un souvenir grâce à la volonté politique conjointe des habitants et de la ville de le rendre plus attractif. N’hésitez pas à flâner dans ces rues qui abritent l’âme inaltérée de la ville avant de vous rendre au restaurant Ze da Mouraria pour ses plats portugais typiques, très bien garnis et proposés à un prix très abordable. C’est typiquement le genre de restaurant que les locaux recommanderont aux voyageurs friands de découvertes et d’authenticité, en contraste total avec les pièges à touristes du centre qui se nourrissent de la naiveté des vacanciers. Préparez-vous à manger dans un cadre agréable et à découvrir une ambiance conviviale, les locaux n’hésitant pas à engager la conversation.

Le restaurant 5 oceanos sur les quais

2266077472_210bdee9dc_z

La vue depuis les quais est absolument magnifique. Photo par Francisco Antunes

Les anciennes zones industrielles des quais d’Alcântara et de Santo amaro ont été fortement réhabilitées dans les années 90 et abritent désormais de nombreux restaurants et bars assez hupés offrant une magnifique vue sur le Tage et le pont du 25 avril. 5 oceanos est l’un des établissements les plus appréciés et se prête à merveille à un repas en amoureux dans un cadre très agréable. Bien sûr, si vous n’appréciez pas les fruits de mer, il n’y aura pas vraiment matière à réfléxion, mais, dans le cas contraire, vous saurez apprécier le service, le décor et la sélection impressionnante de plats. Petit bémol toutefois, la qualité se paye et les prix peuvent être assez élevés pour Lisbonne. L’endroit n’est par ailleurs pas des plus accessibles avec les transports en commun.

Le Mercado de Campo de Ourique

4841844403_0b5a4a6893_z

L’entrée du marché. Photo par Endless Autumn

Flatter son odorat en déambulant parmi les stands d’un marché vivant et raffiné fait partie de ces petits plaisirs qui prennent encore plus d’envergure en voyage. Le marché couvert de Campo de Ourique, l’un des plus anciens de la ville, se trouve légèrement en dehors des balises touristiques habituelles et s’avère être l’un des plus conviviaux de Lisbonne. Suite à sa rénovation et à sa réorganisation récente, il abrite désormais de nombreux stands proposant des produits frais bigarrés et fait clairement partie de ces exemples caractéristique de l’ardeur lisboète à dépoussièrer certains lieux avec respect et sans bouleversement superflu. Flânez parmi les échoppes et laissez-vous imprégner par l’ambiance et les différents fumets. L’agréable quartier résidentiel typique de Campo de Ourique, comme les parcs et jardins des environs, constituent en outre une invitation obligatoire à la promenade.

Profiter du Fado

14185306398_c2f1022af2_z

Le fado est partie intégrante de la culture populaire à Lisbonne. Photo par Jeanne Menj

Le fado, magnifique musique traditionnelle, triste et mélancolique, est une véritable institution à Lisbonne. Un diner aux chandelles à apprécier les chants d’un artiste local est la quintessence du romantisme à Lisbonne. De nombreux restaurants profitent malheureusement un peu trop de la renommée de cette attraction touristique et la qualité des repas, surtout avec les tarifs gonflés par la performance musicale, n’est pas toujours au rendez-vous, notamment dans le Bairro Alto. Regardez plutôt du côté de l’Alfama pour des établissements plus authentiques. Les performances proposées par le restaurant Largo de Sao Rafael se propagent sur l’ensemble de l’agréable petite place attenante. Vous pouvez aller diner sur la terrasse, la qualité est vraiment décente pour un restaurant proposant du fado, mais vous pouvez également simplement occuper un banc sur la place ou boire un verre au bar en face pour profiter tout autant du spectacle.

Lisbonne entre amis

La Ginjinha

6607627615_5b0a30894d_z

A Ginjinha constitue un passage obligé. Photo par Kelp

Une virée entre amis à Lisbonne a de grandes chances d’être placée sous le signe de l’alcool. Dans cette optique, vous aurez probablement à cœur de vous essayer aux spécialités locales. À Lisbonne, la boisson incontournable est une liqueur de cerise appelée la Ginjinha et, pour déguster ce produit comme il se doit, autant se rendre dans un des temples qui lui est consacré, à Largo sao Domingos, près du Rossio, dans le centre. A ginjinha est un tout petit bar servant cette boisson à flux tendus aux locaux et touristes de passage, et ils sont nombreux ! La convivialité communicative autour de l’établissement en fait indéniablement un passage obligé.

Le Mercado da Ribeira

Qualité et choix au mercado da Ribeira. Photo par Chuck Moravec.

Il peut s’avérer relativement difficile de contenter tout le monde lorsque l’on souhaite aller manger en groupe. Un tel peut ne pas apprécier les sushis, un autre tient absolument à ses hamburgers. Pour éviter les tensions, rien de mieux qu’une grande variété de plats disponibles à quelques mètres d’intervalle. Le mercado da Ribeira est situé juste à côté de la gare de Cais do Sodré et le moins qu’on puisse en dire, c’est que vous y aurez l’embarras du choix. Le marché traditionnel date de la fin du 19ème siècle, mais c’est seulement depuis l’année dernière que la partie restauration est ouverte. Les stands rivalisent de diversité, que ce soit au niveau des plats ou des boissons et l’ambiance est un véritable condensé de l’art de vivre lisboète. Nous sommes prêts à parier que vous ne vous contenterez pas d’une seule visite durant votre séjour.

La Taberna da Rua das flores

6289406364_e5fe44e055_z

Les petiscos sont l’équivalent des tapas espagnoles. Photo par Jennifer Wu

Les petiscos sont plus ou moins l’équivalent portugais des tapas, un formidable accompagnement pour boire un verre et discuter entre amis. Un établissement en particulier sort du lot, la Taberna da Rua das Flores à l’entrée du Bairro alto. Cette petite taverne atypique est une destination phare pour déguster ces amuses-bouches succulents autour d’une bière ou d’un verre de vin et il est fortement conseillé de s’y rendre assez tôt (autour de 19h30) pour ne pas avoir à attendre longtemps qu’une table se libère. La carte varie constamment en fonction de l’arrivée en produits frais et la qualité est toujours au rendez-vous. La taverne est un préambule idéal avant d’aller écumer les autres établissements du quartier.

La Rua Nova do Carvalho

14310711974_6f7e9bb82b_z

La célèbre Rua Nova de Carvalho. Photo par Pedro Ricardo Simões

Comment ne pas enfin mentionner la rua Nova do Carvalho, la fameuse « rue rose ». L’ancien quartier rouge de Lisbonne, comme de nombreux endroits autour de Cais do Sobre, a entrepris il y a quelques temps déjà un rajeunissement salutaire. La concentration de bars et de restaurants y est impressionnante et il y a de grandes chances pour que vous y passiez une grande partie de la nuit. Les options végétariennes et végan ne sont pas vraiment monnaie courante à Lisbonne mais heureusement le restaurant The green Room, à l’ambiance internationale, déroge à cette règle. Pour une expérience opposée, les piles de conserves à Sol e Pesca risquent de vous étonner fortement. Le principe : bière accompagnée de thon, de sardines ou de poulpes par exemple. Les serveurs ne manqueront pas de vous faire découvrir une variété de produits dont vous n’auriez pas soupçonné l’existence. N’hésitez pas à arpenter la rue en long et en large, ces deux endroits ne sont qu’un avant-goût.

Nous espérons que ce léger aperçu de la richesse gastronomique lisboète vous a mis l’eau à la bouche. La variété et la qualité de l’offre culinaire à Lisbonne compte parmi les nombreux arguments susceptibles de peser dans la balance lorsque vous ferez le choix de votre prochaine destination.

Wimdu propose une grande quantité de logements à Lisbonne, couvrant tous les quartiers les plus intéressants.  N’hésitez pas à visiter la ville dès que possible pour y découvrir la richesse de la cuisine portugaise.

Photo d’en-tête : Chris Pople, via Flickr